Newsletter n°2 Article 3

 

Séparation des flux et communication, les secrets d’un espace partagé

 

Pas si simple de faire cohabiter au quotidien sur seulement 4 ha de terre-plein, un flot de remorques, un ballet de véhicules et des milliers de passagers ! Pour relever ce défi, le PC Navire d’Ajaccio anticipe les escales, les sécurise et coordonne les flux de passagers et de marchandises. Joignable à tout moment par la communauté portuaire, il sert de courroie de transmission au service du partage des espaces portuaires.  

 

Hub maritime, le port d’Ajaccio reçoit chaque année 1,5 million de passagers. Ce trafic, en progression continue, doit cohabiter avec d’autres flux, bien souvent simultanés : à savoir le stationnement de 2 230 autocars pour les excursions, le transit de 50 000 remorques sans oublier l’escale quelque 5 000 véhicules auto commerce.

 

Soucieuse d’optimiser la gestion de l’espace portuaire et d’épauler les compagnies maritimes dans l’organisation de leurs opérations, la Chambre de commerce et d’Industrie d’Ajaccio et de Corse du Sud a confié, en 2012, au Poste de Coordination Navires, la mission de fédérer l’ensemble des services portuaires.

Cet effort pour améliorer et centraliser la communication a été simplifié en 2014 avec l’introduction d’une « application métier » au logiciel de facturation Eris Liner. Cette application intègre désormais la déclaration de l'escale par la capitainerie, le renseignement des chargements par les consignataires, jusqu'à la validation effectuée par la douane.  Joignable H24, Eris Liner centralise les informations relatives à l’assistance et au service aux navires, aux passagers. Durant la saison estivale, la communication sur la gestion des terre-pleins s’intensifie avec la tenue d’une réunion hebdomadaire entre agents CCI, acconier et armateurs.

Réactivité et dialogue sont les clés du succès de cette cohabitation sur les espaces portuaires. La CCI, le PCN et l’équipe d'exploitation agissent en synergie et multiplient les initiatives. Ainsi, en 2015, l’instauration d’un groupe de communication spécifique dédié à  la  gestion des véhicules de location (auto-commerce) permet de rationnaliser les espaces et de faciliter leur enlèvement. 

 

Découpage de l’espace portuaire

 

Le découpage de l’espace portuaire en zones dédiées confère davantage de fluidité et une meilleure organisation de la circulation. A la création du môle Croisière en 2008, une zone dédiée au stationnement de 22 autocars a été aménagée, au plus près des paquebots. Ces espaces modulables selon les besoins des armements. Au gré des demandes, des contraintes, la zone bus change d’affectation le temps d’une escale pour faciliter l’embarquement des véhicules.

Le terre-plein central, perpendiculaire au môle des Capucins, facilite le transit de quelque 400 véhicules légers. Une zone où l’activité ferries bat son plein.

Au nord, le fret a été contingenté sur la zone du Marconagio autorisant le stationnement de 80 remorques. Un parc supplémentaire pour une vingtaine de remorques et une centaine de véhicules a été aménagé entre les Capucins et les Trois Marie, dans l’attente du transfert vers le terminal fret à Saint-Joseph.

 

 

PARIS ORLY06:55
MARSEILLE07:15
NICE08:00
PARIS ORLY14:05
MARSEILLE14:35
PARIS ORLY18:25
NICE19:10
MARSEILLE19:25
10:10NICE
10:10MARSEILLE
11:00PARIS ORLY
17:30MARSEILLE
18:30PARIS ORLY
21:45NICE
22:05MARSEILLE
22:40PARIS ORLY
MARSEILLE07:00
NICE11:00
MARSEILLE18:35
09:45MARSEILLE
16:15NICE
21:40MARSEILLE