Convoitée, la base d'Aspretto offre tous les atouts pour ancrer un pôle plaisance

 

 

Convoitée, la base d’Aspretto offre tous les atouts pour ancrer un pôle plaisance

 

Soucieuse de dynamiser la filière nautique en Corse, la Chambre de Commerce et d’Industrie  d’Ajaccio et de Corse du Sud, porte le projet de reconversion de la base militaire d’Aspretto en un grand pôle plaisance. Ce site exceptionnel de 17 ha en front de mer, pourrait accueillir une zone d’activités dédiée à la maintenance et la réparation des yachts tout en offrant de nouvelles capacités d’accueil aux plaisanciers. 

 

La base aéronautique navale d’Aspretto dispose d’une infrastructure portuaire sans équivalent au niveau régional.

Située entre l’aéroport et les ports de commerce et de plaisance d’Ajaccio, elle bénéficie d’un port abrité par une digue, de postes à quai et de terre-pleins. Nichée en fond de baie, Aspretto constitue un emplacement stratégique, propice au développement d’un grand pôle paissance.

Opposée à la création d’une Cité administrative par la Préfecture, la CCI d’Ajaccio et de Corse du Sud considère ce projet coûteux et contraire à la vocation naturelle de cet emplacement situé au bord de l’eau. Créer une Cité administrative sur Aspretto fragiliserait le commerce en centre-ville induit par le transfert de près d’un millier de fonctionnaires.

Conformément aux orientations de l’Agence de développement économique de la Corse (ADEC), la CCI2A préconise l’aménagement d’une base de loisirs nautiques, la création d’un pôle refit et l’installation d’un port à sec.

S’adosser à opérateur de dimension internationale permettrait d’offrir aux plaisanciers des services de refit de haute qualité, dans le sillage du succès des chantiers navals de La Ciotat. La reconversion de cet espace unique contribuerait à hisser Ajaccio au rang de pôle leader en Corse pour l’entretien des yachts tout en assurant un transfert de technologie. La CCI2A mise sur le développement des compétences grâce à la formation des jeunes aux métiers à forte valeur ajoutée. Le site d’Aspretto pourrait être rapidement opérationnel avec l’installation d’une darse, de moyens de levage appropriés et mutualisés pour mettre à terre des yachts de 20 à 40 mètres.

La création d’un port à sec permettrait l’entretien et l’hivernage de quelque 400 bateaux libérant ainsi des places à quai aux plaisanciers.

Désaffectée depuis 1992, la base d’Aspretto, abrite toujours les services de l’Etat (Cross, SNSM, phares et balises, Affaires maritimes). Leur coexistence avec les entreprises du secteur naval formerait alors un ensemble cohérent sur 17 ha.

Avec 370 établissements recensés (loisirs, commerces, maintenance et services portuaires), la filière nautique est sous représentée en Corse. Pourtant, près de 900 yachts en été croisent dans les eaux turquoises de l’île de Beauté. Pour les capitaines de yachts, la qualité de vie lors d’un arrêt technique constitue un critère déterminant dans le choix d’un port pour effectuer des travaux de maintenance. Pas étonnant qu’Ajaccio concentre 35% des entreprises spécialisées dans l’entretien des bateaux. La ville impériale offre par ailleurs 21% des places à quai et 33% des mouillages en Corse.

L’avenir de la base d’Aspretto reste suspendu aux négociations entre le Ministère de la Défense, propriétaire du terrain, et la Collectivité territoriale de Corse. 

 

PARIS ORLY06:55
MARSEILLE07:15
NICE08:00
PARIS ORLY14:05
MARSEILLE14:35
PARIS ORLY18:25
NICE19:10
MARSEILLE19:25
10:10NICE
10:10MARSEILLE
11:00PARIS ORLY
17:30MARSEILLE
18:30PARIS ORLY
21:45NICE
22:05MARSEILLE
22:40PARIS ORLY
MARSEILLE07:00
NICE11:00
MARSEILLE18:35
09:45MARSEILLE
16:15NICE
21:40MARSEILLE